CC > Le Château de la Clapière,
trois siècles d'épopée...

Le Château de la Clapière,

 

CHATEAU de la CLAPIERE 

CRU CLASSE

Hyères les Palmiers. Provence D'AZUR

 

Construit au XVIIIe siècle sur les traces d'occupations romaines puis templières, le Château de la Clapière est une grande bastide d'inspiration florentine entourée de dépendances autrefois consacrée aux activités agricoles. Il fut le fief de la famille de Clapier, avant de devenir à la fin du XIXe siècle la propriété d'Elizabeth Isabella Johnstone-Gordon, lady issue d'une grande lignée Ecossaise, devenue baronne de Roissard en épousant Eugène Roissard du Bellet.

En 1892, le Château reçoit la visite de Victoria d'Angleterre à la faveur de son séjour à Hyères resté célèbre.

En 1928, le château est racheté par Henri Fabre, fondateur d'une des plus importantes Maison française de négoce en vins. Il confie à Victoria et Léonce Constant, ses beaux parents, la gestion du Château et du domaine viticole. Lequel se développe pour atteindre 52 hectares et une qualité optimale qui permet la mise en bouteille.

En 1954, Léonce meurt et Victoria dirige seule le Château, qu'elle transforme et modernise.

En 1956, les vignes de la Clapière sont consacrées en Cru classé (32 hectares). C'est l'année où Charlotte, la fille de Victoria, dessine la bouteille Marie-Christine pour habiller les rosés du Château. Emblématique des Crus Classés de Côtes-de-Provence, ce modèle est devenue leur “robe du soir” sur toutes les tables du monde.

En 1988, à la mort de Victoria, le Château de la Clapière entre en sommeil. Le vignoble est toujours exploité au sein des 550 ha des domaines Fabre.

À partir de 2006, Henri Fabre Bartalli, petit-fils d'Henri Fabre et arrière petit-fils de Victoria Constant, entreprend avec  Bruno Fabre-Bartalli la rénovation complète du château et de son parc. Objectif : restituer les lieux tels que Victoria d'Angleterre et Victoria Constant ont pu les admirer à la fin du XIXe siècle. Pour ce faire, ils s'appuient sur les plans originaux du Château et les récits familiaux. Chaque centimètre carré est pensé à deux et dans les moindres détails.

En 2012, les travaux s'achèvent. Lors d'une soirée de pré-inauguration en présence d'Hubert Falco, maire de Toulon, Jacques Politi, maire d'Hyères-les-Palmiers, son Excellence François de Maurissens, consul du Grand Duché du Luxembourg, et Jacques Bianchi, président de la Chambre de commerce du Var, Son Altesse Sérénissime Albert II, Prince Souverain de Monaco, est la deuxième tête couronnée à honorer de sa présence le Château de la Clapière, 110 ans après la venue de la Reine Victoria.

Sa Majestée la Reine Elizabeth II a envoyé tous ses encouragements et voeux de reussite pour la Clapiere

 

Le Château de la Clapière,

Repères sur la rénovation du Château :

  • 6 années de travaux.
  • Une centaine d'entreprises varoises engagées dans le chantier.
  • 250 intervenants mobilisés, dont de nombreux artistes et artisans d'art (ébénistes, ferronniers, charpentiers, staffeurs...).
  • Plus de 3000 m2 entièrement rénovés/reconstruits.
  • 1200 m2 de marbre posés.
  • 44 fenêtres restaurées à l'identique.
  • 5 km de tuyauterie pour le chauffage du Château.
  • 5 forages à 100 m de profondeur pour faire fonctionner la géothermie.
  • 15 000 m2 de parc paysagé récréés.
  • Près de 500 arbres d'essences méditerranéennes plantés pour le verger, l'oliveraie, la palmeraie...
  • Plus de 1000 rosiers enbaument le Parc
  • Plus de 60 espèces de volatilles en liberté dans le bassin (cygnes blancs, noirs et blancs, sarcelles, canards, oies, bernaches...).
  • Plus de 100 oiseaux exotiques dans la serre de 600 m2.
  • Plus de 20 000 pavés posés dans la cour.Le Château de la Clapière,

 


Le Château de la Clapière,

Henri et Bruno FABRE BARTALLI proprietaires

ligue universelle